Livia Lancelot seconde en France

Nul n’est prophète en son pays, et l’adage s’est hélas vérifié ce weekend sur le circuit de St Jean d’Angely ou Livia Lancelot n’a pu signer la passe de trois succès de rang sur cette piste. Malchanceuse en première manche, elle gagne toutefois la seconde pour prendre la seconde place du GP et conserver le leadership du championnat.

livia lancelot toujours leader à saint jean d'angély

La pilote patronne du team One One Four était confiante en arrivant sur cette piste ou elle s’était imposée en 2012 et 2014, mais après avoir signé d’excellents chronos aux essais sa première manche devint très compliquée après quelques virages. Privé de frein avant sur l’un des circuits les plus accidentés du championnat, Livia dut composer avec ce handicap et parvint néanmoins, en trouvant de nouvelles trajectoires, à rester au contact des deux leaders. Mais à trois tours de la fin une attardée l’obligea à changer de trace au dernier moment et dans l’incapacité de freiner Livia ne put éviter la chute, terminant cette manche quatrième. Dimanche matin la seconde manche fut bien différente ; rapidement installée en seconde position, elle attendra la fin de course pour prendre le commandement des opérations et s’imposer devant un public enthousiaste. Alors qu’il reste trois courses au programme, dont Mantova (Italie) dans trois semaines, elle conserve la tête du championnat du Monde avec sept points d’avance.

livia lancelot deuxième à saint jean d'angély

Livia Lancelot: « C’est toujours agréable d’être sur le podium, surtout en France, mais j’attendais mieux. J’étais tellement déçue après la première manche, j’ai eu du mal à accepter cet incident et cette malchance. J’ai du faire toute la course sans frein avant, après avoir reçu une pierre dans le mécanisme dès le début de course. La manche fut très longue, j’ai du trouver de nouvelles trajectoires ce qui ne m’a pas empêché de revenir au contact des deux filles en tête ; mais dans l’un des derniers tours une retardataire a changé de ligne au dernier moment, je n’ai pas pu freiner et j’ai chuté. C’est la course, mais j’espère bien que c’est la dernière fois de l’année que j’ai ce genre de problème ! La seconde manche fut quasiment parfaite, j’ai pris un bon départ et dès que je suis arrivée en seconde position j’ai cherché d’autres trajectoires avant de prendre le commandement de la course. Je garde la plaque rouge et c’est important, il semble maintenant que ma principale rivale pour le championnat soit Nancy et l’objectif sera de prendre un maximum de points à Mantova puis en Suisse avant d’aborder la finale dans les sables d’Assen. »


mxcom.eu
Designed et crée par MXCOM.eu.
All rights Reserved © 2017 La plupart des photos sont signées © Médiacross et © Stanley Leroux
Infos Légales - Plan du site
Chargement ...
%