LIVIA LANCELOT MENE LA DANSE EN FRANCE

Après les deux premières épreuves du Championnat de France Féminin, Livia Lancelot pointe aux commandes avec un score parfait puisqu’elle a remporté les quatre manches disputées. La championne du Monde en titre s’est par ailleurs alignée au départ de deux épreuves du championnat masculin pour mieux préparer la reprise du Mondial, qui se tiendra dans un peu moins de deux semaines à Arco di Trento (Italie).

Si elle continue à participer assidûment au Championnat de France Féminin ou elle n’a plus rien à prouver, Livia sait qu’elle est ‘la fille à battre’ pour toutes ses collègues qui ne lui font donc pas de cadeau ! Aucune épreuve n’est aisée, et lors de la dernière épreuve quelques chutes ont bien failli ternir son ‘tableau de chasse’ puisqu’il s’en est fallu d’un rien pour qu’elle ne remporte pas la seconde manche. Présente également à deux reprises sur des épreuves du Championnat Elite MX2, Livia a raté d’une grosse seconde sa qualification en Elite à St Jean d’Angely puis à Romagne mais ne regrette pas l’expérience. « Même si le résultat brut ne le montre pas, chacune de ces épreuves Elite me permet de progresser dans de nombreux domaines et de mieux préparer la reprise du Mondial. Chacun sait que l’Indonésie ne s’est pas passé comme je le souhaitais, et je dois mettre un maximum d’atouts de mon côté pour la reprise du championnat du Monde, » confie-t-elle à une dizaine de jours de la seconde épreuve du Mondial féminin.

Rentrée très énervée du GP d’Indonésie ou les conditions de course ont été très difficiles pour ne pas dire plus, Livia a mis du temps à reprendre le dessus. « En rentrant un France je me suis vraiment posé beaucoup de questions, car ce GP m’a laissé un gout amer dans la bouche. J’approche de la trentaine, cela fait plus de dix ans que je suis professionnelle, et j’ai ressenti à mon retour le besoin de changer mes méthodes d’entrainement. Depuis trois saisons je travaillais avec Bruno Losito qui m’a énormément apporté, et qui m’a permis de franchir un cap ; cela s’est traduit par un titre Mondial et deux autres podiums, on a fait de très belles choses ensemble et je ne le remercierais jamais assez. Mais comme je le disais j’ai besoin de nouveauté, et nous avons donc stoppé notre collaboration sans que cela ne remette en cause ses compétences, » poursuit l’officielle Kawasaki, qui compte bien rebondir en Italie tout en suivant de près ses équipiers. « Lors de la dernière épreuve du championnat de France féminin Yvana Demaria a signé son premier podium de l’année, le second depuis qu’elle est dans le team 114 et ce résultat est on ne peut plus logique quand on connaît son potentiel. Le début de saison est plus dur pour Axel Louis qui a beaucoup trop chuté dans les premières épreuves du championnat de France espoirs, mais dans la mesure ou la vitesse est là on reste confiant pour les prochaines épreuves.»


mxcom.eu
Designed et crée par MXCOM.eu.
All rights Reserved © 2017 La plupart des photos sont signées © Médiacross et © Stanley Leroux
Infos Légales - Plan du site
Chargement ...
%