LIVIA LANCELOT EN TETE DU MONDIAL APRES L’ALLEMAGNE

LIVY_GP10_0087

Toujours gênée par les séquelles de sa chute au GP de France, Livia Lancelot a serré les dents pour conserver deux points d’avance au championnat du Monde féminin, au terme de l’avant dernière épreuve de la saison en Allemagne.

Du fait de cette fracture aux côtes il y a trois semaines, la pilote du team One One Four Kawasaki n’a pu rouler qu’une fois à l’occasion de l’avant dernière épreuve du championnat de France, si bien qu’en arrivant à Teutschenthal Livia ne savait pas trop à quoi s’attendre. Mais une fois encore Livia et sa rivale Italienne pour le titre se sont montrées beaucoup plus rapides que leurs adversaires, si bien que Livia s’est employée à marquer un maximum de points pour conserver l’avantage au championnat.

LIVY_GP10_0020

Partie en tête de la première manche au guidon de sa KX250F Kawasaki, Livia mènera la danse pendant les six premiers des treize tours, pour finalement s’incliner avec six secondes de retard. Moins bien partie dimanche, elle reviendra rapidement en seconde position pour terminer à cinq secondes du vainqueur de cette course. Ne possédant plus que deux points d’avance au championnat avant la dernière épreuve en République Tchèque, Livia a maintenant cinq semaines devant elle pour récupérer et préparer cette finale ou celle qui l’emportera sera sacrée.

LIVY_GP10_0041

Livia Lancelot: « Ce fut un weekend difficile, puisque je n’avais pu rouler à moto que la semaine passée pour assurer mon titre Français ; mes côtes étaient encore trop douloureuses pour que je puisse m’entrainer normalement avant cette course, et de ce fait terminer deux fois seconde n’est vraiment pas mal. J’ai pris deux bons départs et fait deux bonnes courses, même si je ne me suis jamais sentie vraiment à l’aise samedi. Dimanche cela allait nettement mieux, j’étais plus rapide mais il m’a juste manqué un peu de physique dans les dernières minutes ; quand je suis revenue seconde derrière Chiara je me sentait bien, mais dès que j’ai voulu forcer dans les cinq dernières minutes j’ai payé le manque de moto et du coup j’ai assuré ma seconde place. Les points positifs sont que mes douleurs sont beaucoup moins fortes, et que j’ai pris de bons départs. Je repars satisfaite car je ne savais pas trop à quoi m’attendre avant de venir ici. Maintenant j’ai un mois pour préparer ce dernier GP à Loket. Je suis toujours leader du mondial, tout peut arriver là bas mais j’aime cette piste et j’irais là bas pour gagner. »


mxcom.eu
Designed et crée par MXCOM.eu.
All rights Reserved © 2017 La plupart des photos sont signées © Médiacross et © Stanley Leroux
Infos Légales - Plan du site
Chargement ...
%