Livia co-leader du Mondial

Livia Lancelot WMX Thailande

Arrivée en Thaïlande avec une superbe plaque rouge sur sa 250 Kawasaki du team 114, Livia Lancelot a du céder cette plaque à l’Italienne Kiara Fontanesi qui s’est imposée cette fois. Mais en terminant les deux manches dans le sillage de sa grande rivale, Livia repart de Thaïlande ex-æquo au championnat.

Seconde aux essais chronométrés, Livia allait très vite se porter en tête de la première manche, mais sans jamais réussir à prendre un bon rythme si bien que Fontanesi allait la rejoindre et la doubler dans le quatrième tour. Une fois seconde Livia allait se reprendre, trouver de nouvelles trajectoires et revenir dans le sillage de sa rivale, prêt à l’attaquer. Mais en changeant de ligne au dernier moment dans un virage l’Italienne obligeait Livia à faire de même, alors qu’elle était déjà engagée dans une ornière ; Livy chutait et perdait de précieuses secondes, mais pas sa seconde place. Dimanche pour la seconde manche Livia sortait moins bien de la grille, et alors qu’elle était à l’attaque pour remonter elle chutait une nouvelle fois, sans gravité. Reléguée en cinquième position elle allait revenir seconde peu après la mi-course, décrochant la seconde place du GP. A égalité de points au Mondial après ce second GP, elle retrouvera ses rivales dans deux mois et demi en Grande Bretagne pour le troisième GP de l’année.

Livia : « J’ai perdu la plaque rouge ce week-end mais cela n’est pas important pour moi, on a six épreuves au programme cette année. Je ne suis pas contente de la manière dont j’ai roulé ce weekend, avec ces chutes dans chaque manche. En première manche je roulais mal jusqu’à ce que Chiara me double, après j’avais un gros rythme quand elle a changé de ligne au dernier moment. J’ai la vitesse, le physique, mais j’ai mal géré les courses, mentalement j’ai foiré ! On est ex-æquo avec Kiara, malheureusement il n’y a personne qui puisse s’intercaler entre nous et si ca continue comme cela et qu’on se partage les deux premières places on va arriver avec pas mal de pression à la dernière course ! On a eu des conditions difficiles avec la chaleur, mais on savait que ce sera comme çà et on s’y était préparées ; on est des professionnelles et on s’est préparé en conséquence, en faisant attention à notre alimentation, en allant courir en plein après midi pour s’habituer à la chaleur. Pour moi cela n’a pas été un problème. »

Ses impressions à chaud en vidéo :

 


mxcom.eu
Designed et crée par MXCOM.eu.
All rights Reserved © 2017 La plupart des photos sont signées © Médiacross et © Stanley Leroux
Infos Légales - Plan du site
Chargement ...
%