La Brésilienne Mariana Balbi va prochainement venir en Europe, pour y disputer les GP d’Allemagne et de France au sein du Team 114, aux côtés de Livia Lancelot. Ce sera la seconde apprition en Europe de Mariana, venue disputer quelques GP en 2014.

Multiple championne du Brésil de Motocross et première femme à s’être qualifiée dans la catégorie MXGP, Mariana a également évolué aux Etats Unis et en Europe au cours de sa carrière. Présente il y a deux ans au départ de quelques épreuves du Mondial et sur le podium d’une manche en Allemagne, la Brésilienne aujourd’hui âgée de 29 ans tente une nouvelle fois l’expérience des GP, avec le soutien technique du Team 114. Mariana disputera deux Grands Prix (Allemagne et France) mais aussi deux manches du championnat de France (Fublaines et Is sur Tille) aux côtés de Livia et d’Yvana Demaria.

BALBI_6115

Le weekend dernier les filles étaient au repos, mais le Team 114 était engagé dans l’épreuve d’ouverture du Minivert ; auteur du meilleur chrono aux essais, Axel Louis a raté ses départs mais est revenu dans les deux manches aux quatrièmes et troisièmes places. Second de la journée et du classement provisoire, Axel va devoir travailler ses départs mais à d’ores et déjà prouvé son potentiel dans ces deux courses.

Mariana Balbi : « Je suis très excitée à l’idée de venir disputer deux épreuves du championnat du Monde. Je suis en pleine forme et je me suis bien entrainée ici au Brésil ; je sais que les pistes seront différentes en Europe et que le niveau est élevé, mais je suis prête à faire de mon mieux. Ce sera ma seconde expérience en GP, et je pense être mieux préparée que la première fois ! Je voudrais remercier SEL / Lovemytraining qui m’offrent cette superbe opportunité, Livia Lancelot qui m’accueille au sein de son team et également Pro Tork qui me laisse vivre cette expérience. »

Livia Lancelot: « Je suis vraiment contente que Mariana vienne faire quelques courses en Europe, et encore plus dans mon Team. Chaque année j’essaye de progresser en tant que Team Manager, et aujourd’hui on aura deux pilotes capables de se battre pour un podium en GP, donc c’est une belle évolution ! On lui apportera tout le soutien technique nécessaire pour qu’elle soit dans les meilleures conditions possibles. Elle sera avec moi a l’entrainement pendant un peu plus d’un mois ce qui sera également une bonne chose pour continuer de progresser, a deux c’est toujours plus intéressant. » 

C’est presque devenu une banalité, et pourtant ce n’est jamais simple ! Référence du cross féminin dans l’hexagone, Livia Lancelot est bien sûr la fille à battre dès qu’elle s’aligne en championnat de France. Vainqueur des quatre premières manches, Livia a débuté sa saison dans l’hexagone au mieux, et ambitionne bien sûr d’ajouter un nouveau titre à son palmarès.

A Château Gontier comme au Domaine de Foolz le weekend dernier, la Kawasaki 114 a été la première à passer sous le drapeau à damiers, permettant à Livia d’engranger le maximum de points. « Les deux premières épreuves se sont vraiment bien passées, je gagne les quatre manches avec de bons départs donc c’est positif, d’autant plus que le niveau progresse en championnat de France, avec Amandine Verstappen qui est dans le top cinq mondial, Jessie Joineau qui est revenue a 100% après ses blessures et Yvana qui a bien progressé si bien que cela fait un groupe assez sympa, » confie Livia qui doit à chaque fois trouver une source de motivation quand elle se retrouve seule en tête. « Je continue de travailler sur les chronos, je me bas souvent plus contre moi même que contre mes rivales, mais j’essaye de repousser mes limites à chaque fois pour progresser. On a roulé sur des pistes béton, sans ornières et sans trous, ce n’est pas forcément très sélectif mais ca m’oblige à travailler sur des textures ou je n’excelle pas, ce qui n’est pas mauvais non plus même si les pistes du mondial seront bien différentes » poursuit Livia qui continue également à développer sa Kawasaki au fil des épreuves. « Aujourd’hui la moto est vraiment au top ; grâce à tous mes partenaires on a développé une excellente moto, que ce soit au niveau du châssis avec les suspensions BOS, des freins Braking, du moteur où on a trouvé un excellent compromis entre le moteur FDR, le boitier GET et les échappements Yoshimura. On a un bel ensemble, bien mieux que l’an passé, et je vais en avoir besoin en Mondial ; on a vu lors des deux premières épreuves que Duncan est très vite, un peu plus vite que moi et il faut que je réduise cet écart. Maintenant ma force c’est aussi mon expérience, et mon pilotage plus propre que le sien ; pour l’instant je n’ai pas fait d’erreur et l’objectif est d’aller chercher ces dixièmes de secondes tout en continuant à rouler propre et à rester sur ses roues. »

MO9A0154

Si la pilote Livia est satisfaite de son début de saison, la manager l’est aussi ! Yvana Demaria est passé très près du podium le weekend passé, ce qui ravit Livia. « Yvana a manqué de réussite aux départs ; l’an passé elle partait souvent devant alors qu’elle n’avait pas sa vitesse actuelle, et là c’est un peu l’inverse! Elle a beaucoup plus de condition physique que l’an passé, plus de vitesse, mais en partant aux alentours de la dixième place c’est compliqué de faire mieux que quatrième, même si elle a le 3ème meilleur temps en course et qu’elle fait ses meilleurs chronos en fin de manche ! Tout cela prouve qu’elle a un gros potentiel et ca va bientôt payer, n’oublions pas qu’elle a tout juste 18 ans » analyse Livia qui se réjouit également de voir Axel Louis passer un cap. « Axel a fait son premier top dix en cadet ce weekend, il a enfin réussi à faire deux manches sans tomber. Il est tombé à Valence, puis à Sommières et à St Thibery, on l’a emmené aux urgences à Thomer, cette fois il a réussi à tout mettre en place et faire deux manches sans tomber. C’est un super résultat, il a fait ce qu’on attend de lui dès qu’il ne chute pas ; il veut trop bien faire, mais il a tout juste douze ans et a un petit gabarit sur le 85 Kawasaki. Il manque encore un peu d’expérience et se précipite un peu trop, il se met sans doute un peu trop de pression depuis son intégration dans le team alors qu’on ne cesse de lui dire de prendre son temps. Il termine neuvième de cette troisième épreuve à St Aignan le Jaillard, c’est très encourageant puisqu’il est l’un des plus jeunes pilotes en piste. »

YVANA_0630

114 LOUIS_0114

114 LOUIS_0322

YVANA_0851

 

Un bon weekend pour Livia Lancelot lors de l’ouverture du MXF à Chateau Gontier, puisqu’elle remporte les deux manches et repart avec sa première plaque rouge de la saison. Son équipière Yvana Demaria est 5ème ex aequo du championnat, avec une 5ème et une 6ème place dans les manches. Prochaine course de Livia, le GP d’Europe à Valkenswaard les 27 et 28 Mars.

livia-lancelot-chateau-gonthier-championnat-france-motocross-feminin livia-lancelot-gagne-chateau-gonthier

livia-lancelot-plaque-rouge-chateau-gonthier

yvana-demaria-chateau-gonthier

Comme cela est maintenant une tradition, c’est à Valence que Livia Lancelot a disputé sa première course de l’année, dans le cadre du MX International dont c’était hélas l’ultime édition. Seule fille engagée dans ce meeting, Livia évoluait donc sur sa 250 Kawasaki au milieu de quelques uns des meilleurs pilotes mondiaux sur une piste rendue grasse suite aux averses de la semaine. Stoppée en première manche par une chute assez violente, Livia se classera dix huitième de la seconde, sans prendre de risques à moins de deux semaines du premier GP de la saison au Qatar. Avec Yvana Demaria sa nouvelle équipière venue en spectatrice, Livia suivra de près les débuts de Axel Louis, l’un des plus jeunes pilotes engagés en 85 ; seizième aux essais, Axel se fera piéger dans les deux manches par les conditions de piste difficiles pour les petits 85.

0V3A1362

Livia : « Dernier MX International à Valence donc petit pincement au cœur, c’était une épreuve où j’aimais venir. C’est toujours délicat pour moi de rouler avec les garçons, je ne sais pas trop comment me situer, et je veux pas non plus gêner les top mondiaux. Je sais qu’aujourd’hui j’aurais pu mieux rouler, je me suis donnée à 100% mais je roulais tendue et je ne suis pas trop contente de mon pilotage. J’ai fait une grosse chute en première manche, j’ai mis la roue avant dans une ornière et la roue arrière dans une autre, dans une descente… Je suis tombée sur la tête et çà m’a un peu calmé pour la seconde manche, j’ai essayé de rouler plus coulée et ce fut mieux au final. Donc du positif et du négatif ce weekend, il y a quelques bonnes choses à retenir et maintenant c’est cap sur le Qatar. »

 


mxcom.eu
Designed et crée par MXCOM.eu.
All rights Reserved © 2017 La plupart des photos sont signées © Médiacross et © Stanley Leroux
Infos Légales - Plan du site
Chargement ...
%